Action locale, réponse globale
مبادرة محلية، إستجابة شاملة
Accueil » News

Très loin des objectifs de réduction, les émissions de CO2 repartent à la hausse


07-12-2018
Par Ecologia.ma avec Planet info



Alors que la 24e session de la Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP24) se tient en ce moment en Pologne, le dernier rapport du Global Carbon Project vient d'être publié. Loin des engagements pris et des belles paroles répétées chaque année, les émissions de CO2 n’ont pas baissé, et rendent toujours plus impossible l'adéquation de celles-ci avec les objectifs de réduction des émissions pour limiter le réchauffement planétaire à 1,5 °C ou même 2°C.

Depuis près de 25 ans, les représentants des pays du monde, la société civile, les scientifiques, la finance et les entreprises se réunissent en fin d'année, sous l'égide de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) afin de prévenir les interférences humaines « dangereuses » avec le système climatique et donc pour diminuer les émissions de gaz à effet de serre.

Selon le rapport 2018 du Global Carbon Project publié le 5 décembre 2018, les émissions de CO2 fossile mondiales ont augmenté de 1,6% en 2017 et cette augmentation globale est projetée à 2,7% en 2018.

Ainsi, Les émissions planétaires de CO2 provenant de la combustion des énergies fossiles et de l'industrie ont encore augmenté en 2017 pour s'établir à 36,2 milliards de tonnes de CO2 c'est 63 % de plus qu'en 1990 alors que le défunt Protocole de Kyoto prévoyait un abaissement de 5%...

Les principaux émetteurs de CO2 sont : la combustion du charbon (40 %), du pétrole (35 %), du gaz (20%) et la fabrication de ciment (4 %).

Résultat : les concentrations mondiales en CO2 ont dépassé les 400 ppm en 2016 pour atteindre 410 ppm en 2018, contre seulement 278 ppm (partie par million) à l'ère préindustrielle, lorsque le système climatique était dans un équilibre relatif.